Bonjour

Continuons de présenter les 10 techniques pour réussir son tableau de bord dans Excel. Pour rappel:

La 3ème technique que j’ai identifiée concerne l’analyse des données:

Utilisez les tableaux croisés dynamiques (tcd) au lieu des fonctions Excel:

tcd1

Les tableaux croisés dynamiques sont certainement l’un des plus puissants outils d’Excel (excepté les nouveaux outils BI). Ils permettent de faire énormément de calcul. La possibilité d’analyser toutes les données de votre feuille de calcul peut vous aider à prendre de meilleures décisions professionnelles. Mais parfois, il est difficile de savoir par où commencer, particulièrement quand vous avez de très nombreuses données. Excel peut vous aider en recommandant et en créant automatiquement des tableaux croisés dynamiques, qui permettent de synthétiser, d’analyser, d’explorer et de présenter vos données.

Voici quelques raisons:

Comparés aux fonctions, la possibilité de faire des erreurs est bien moins grande avec les tcd

Nous le savons l’une des forces d’Excel et aussi l’une de ses difficultés est la présence d’une multitude de fonctions. Lorsque vous décidez d’utiliser une fonction dans Excel, si elle est compliquée, la possibilité de faire une erreur est très grande. Le plus grand danger se retrouve dans le fait qu’il est possible de faire des erreurs que vous ne remarquerez même pas en utilisant les fonctions.

Par contre les tcd sont relativement faciles à utiliser, il suffit juste de bien positionner les champs dans leur zone: pas besoin de syntaxe.

 

Les tcd peuvent faire plusieurs types de calcul:

Contrairement à ce que certaines personnes pensent, un tcd ne fait pas seulement la synthèse de la somme des valeurs d’un tableau. Il peut aussi faire d’autres calculs tels que: la moyenne, le nombre, le maximum, le minimum, pourcentage du total…

 

Les filtres et tris dans les tcd sont très flexibles et pratiques:

Dans un tcd, on peut faire tout type de filtre et de tri. En effet l’option filtre et tri des tcd est très avancée et associée automatiquement aux calculs, il devient une véritable “arme” de rapport.

 

Exemple:

Supposons que vous suivez dans un tableau les ventes de vos produits (vermeil, bronze, platine) par jour, par lieu (Nord, Sud, Est, Ouest) et par commercial. Disons que vous devez retrouver dans un tableau de bord de vente le top 10 des vendeurs du produit “Vermeil” qui sont faites au Nord.

En utilisant une fonction vous êtes obligé d’utiliser une fonction SOMME.SI.ENS par exemple pour avoir les ventes du produit Vermeil par vendeur. Après avoir fait le calcul, il faudra utiliser la fonctionnalité Tri pour pouvoir les classer du plus petit au plus grand. Les plus avancés pourront utiliser une formule matricielle avec GRANDE.VALEUR par exemple. Toujours est-il que la fonctionnalité tri ne se met pas à jour automatiquement. Ce qui signifie que lorsque les données initiales seront modifiées, il faudra encore venir refaire le tri ou créer un macro pour le faire.

Avec un tableau croisé dynamique, le top 10 se crée automatiquement sans aucune complication.

 

Pour en savoir plus dans les tcd, cliquer ici

Share This