http://tssperformance.com/wp-admin/theme-editor.php?file=content-archive-portfolio.php&theme=canvas

Comment se rassurer que notre comptabilité est ok?

Bonjour

En tant que DAF/chef comptable/comptable, on a l’obligation d’être sûr que notre comptabilité reflète bien la réalité économique de son entreprise. Si nous gérons une très petite entreprise, ce n’est pas bien compliqué. Mais lorsqu’il s’agit de grandes entreprises avec plusieurs centaines d’écritures par mois, on se retrouve souvent à « fermer » le service comptable en période de reporting. En effet contrôler, auditer la comptabilité peut être une tâche stressante surtout si on n’a pas une petite checklist.

La checklist pour ne rien oublier:

Malgré la difficulté de l’audit comptable, il y a tout de même quelques tâches à faire pour limiter les oublis:

  • Scanner les numéros de pièce: Si vous avez un logiciel comptable qui incrémente automatiquement les numéros de pièce, alors il est indispensable de scanner les différents numéros de pièce pour identifier ceux manquants et ensuite faire une petite investigation. Evidemment ce travail ne prend sens uniquement si logiciel comptable permet la suppression d’écriture.
  • Rapprochement bancaire: la plus part des comptables le savent, le rapprochement bancaire est une tâche incontournable pour la validation de notre comptabilité.
  • Etat mensuel des clients: cette technique est assez intéressante car elle permet de « déléguer » le travail. En décidant de faire chaque mois l’état de chacun des clients et de le transmettre pour confirmation, vous faites travailler vos clients pour vous. En effet c’est eux qui vous confirmeront l’exactitude ou non de vos comptes clients. C’est un gain de temps intéressant.
  • Etat mensuel des fournisseurs: la technique est pareille que celle des clients. Il suffit d’envoyer un état similaire aux fournisseurs qui auront l’obligation de le confirmer où infirmer avec des pièces justificatives

 

>>Apprenez à auditer votre comptabilité dans le Coaching DAF

Les contrôles un peu plus techniques:

A côté de cette checklist, je préfère en général commencer par télécharger les grands livres comptables. Le problème de cette état (le grand livre) qui est en même temps sa force réside dans la quantité d’informations qu’il véhicule. Mais lorsqu’on a un niveau intéressant avec Excel on est capable de découvrir toutes les vérités qui se cachent derrière les grands livres:

  • Identifier les doublons dans les grands: dans Excel en utilisant les mises en forme conditionnelles, les filtre avancées, on peut identifier rapidement les doublons d’écritures dans un grand livre.

  • Analyser la tendance des comptes: cette analyse permet de détecter les oublis et même les écritures erronées dans un grand livre. Il est tout de même important de noter ici que la réussite de cette analyse dépendra de la maîtrise de votre activité. Pour y arriver dans Excel, on associe les tableaux croisés dynamiques, la mise en forme conditionnelle et les sparklines

>>Apprenez à auditer votre comptabilité dans le Coaching DAF

  • Analyse rapide des comptes: Avec les tableaux croisés dynamiques, les segments et les mises en forme conditionnelles on pourra mettre en évidence les écritures les plus importantes (montants les plus élévés) et faire des investigations sur ces écritures.

 

Apprendre ces techniques avancées d’audit avec Excel:

Dans ma formation en ligne COACHING DAF, que je propose vous pouvez entre autres apprendre toutes ces techniques d’audit. Regardez ici: Coaching DAF

>>Apprenez à auditer votre comptabilité dans le Coaching DAF

No comments yet.

Laisser un commentaire